Le matin pourrait enfanter la lumière

La lumière abreuverait la terre

L'abondance y plongerait ses racines

Et s'offrirait d'elle-même à nourrir le ciel



Extrait d'un texte de l'exposition

par François du Temps

1993 - Célébration

Maison de la culture de Gatineau
Gatineau, Québec, Canada


Sélection de 6 oeuvres sur 18

Pour l'émoi... (1/6)
Risquer quelques pas (2/6)
La blanche âme (3/6)
La pauvreté revêtue (4/6)
Quelques larmes (5/6)
Une grande fête (6/6)
1/1