Une complexité d’une vie parallèle où l’usure cicatrise en beauté l’âme de l’humain et où l’objet mécanique accélère en répétitions un mouvement qui perfore et captive constamment nos forces.  À travers un rituel naturel, du visible à l’invisible, de l’extérieur à l’intérieur, la matière nous intègre à ce mystère de nous-mêmes.

Rita Rodrigue

2006 - Transformation

d'un passage à l'image

Galerie Karsh-Masson

Ottawa, Ontario, Canada


Sélection de 7 oeuvres sur 26

Sans titre (1/7)
La fluidité (2/7)
Nouveau souffle (3/7)
Sans titre (4/7)
Conquête (5/7)
Lumière du sommeil (6/7)
Passage (7/7)
1/1